Située dans la vallée de Chaudefour, il en jaillit une eau gazeuse et ferrugineuse (d'où les traces rouges).

Au début du XXe siècle, elle a fait l’objet d’une tentative d'exploitation thermale : la construction de plusieurs bâtiments a commencé (hôtels, villas, pont sur la couze...) mais elle a été interrompue en 1914 par la guerre et n'a jamais été terminée. Ces bâtiments ont été détruits dans les années 80 pour rendre à la vallée son aspect naturel.

(Photos prises en août 2011)

 

vallée de chaudefour - source ste anne IMGP9586at

 

vallée de chaudefour - source ste anne IMGP9582t

 

vallée de chaudefour - source ste anne IMGP9577at

 

vallée de chaudefour - IMGP9572at