J'avais déjà fait quelques photos de cette abbaye (a voir ici) il y a plus de deux ans, mais voici un nouveau cru réalisé en novembre 2012, avec surtout plus d'explications. Bonne découverte...

 

Située à Radepont dans le département de l'Eure, l'abbaye Notre-Dame de Fontaine-Guérard est une abbaye de moniales cisterciennes (femmes de l'ordre de Cîteaux) à l'époque sur le diocèse de Rouen. Son style gothique anglo-normand avant-gardiste ainsi que son cadre naturel agréable en font aujourd'hui un site touristique très apprécié.

 

abbaye-fontaine-guerard-0001.jpg

 

Suite à l'épisode des Deux Amants (le jeune homme meurt d'épuisement et la jeune femme se laisse mourir de désespoir), le père de la jeune fille décide de fonder deux prieurés en haut de la côte (un pour les hommes et un pour les femmes). En 1135, il y a un souci de fonctionnement et le prieuré de femmes est déplacé à Fontaine-Guérard dans des bâtiments en bois et une chapelle primitive en pierres. En 1190, elles décident de s'installer définitivement, l'établissement est officiellement fondé par une charte.

Situés juste à l'angle de l'église, deux arbres enlacés tels deux amants rappellent l'histoire des origines de l'abbaye :

 

abbaye-fontaine-guerard-0002.jpg

 

abbaye-fontaine-guerard-0004.jpg

 

Petite anecdote : Au début 19e siècle, en transformant le prieuré des Deux Amants en haut de la colline en manoir après sa vente comme biens nationaux, le propriétaire de l'époque va trouver l'origine du déménagement : un souterrain communiquait entre le prieuré des hommes et celui des femmes !!!

 

L'implantation ici de l'abbaye est due à la présence de la vallée et surtout de l'eau puisque l'Andelle passe sur le site, mais aussi à une source (visible sur la 2ème photo) dont l'eau a la faculté de guérir les maladies de peau, d'où le nom de l'endroit "Fontaine-qui-guérit" transformé en "Fontaine-Guérard".

 

abbaye-fontaine-guerard-0013.jpg

 

abbaye-fontaine-guerard-0014.jpg

 

En 1207, les moniales s'affilient à l'ordre des Cîteaux,

Tous les bâtiments en pierre sont construits en 1253 lorsque le prieuré devient abbaye.

A part le cellier surmonté de la chapelle St Michel face à l'entrée, il ne reste aujourd'hui de l'ensemble des bâtiments que comptait l'abbaye, que ceux formant deux des quatre côtés du cloître : l'église sur un côté, et de l'autre un ensemble intact contenant la salle capitulaire, le parloir, la salle de travail, et au dessus de ces trois pièces le dortoir. Tous ces bâtiments n'ayant subi aucune modification, ils ont conservé leur apparence médiévale.

 

abbaye-fontaine-guerard-0006.jpg

Le cellier :

abbaye-fontaine-guerard-0008.jpg

Le dortoir :

abbaye-fontaine-guerard-0010.jpg

La salle de travail :

abbaye-fontaine-guerard-0011.jpg

 

L'abbaye a été réalisée dans un style gothique anglo-normand avec des voûtes en croisée d'ogives tout nouveau au XIème siècle (qui avait été utilisé pour deux autres abbayes seulement (en Basse-Normandie et en Angleterre, d'où le nom), et qui se répandra ensuite dans toute l'Europe mais dont certains détails ne seront pas repris.

L'ordre cistercien nouvellement créé et se voulant comme un retour aux sources par rapport à l'ordre bénédictin très doré, aucune décoration n'était autorisée (ni peinture, ni sculpture) afin de préserver une très grande sobriété.

 

A la Révolution Française, les congrégations sont supprimées, les domaines et les bâtiment des abbayes sont vendus et les moniales sont dispersées.

C'est ainsi qu'en 1792, François Guéroult devient acquéreur des bâtiments à des fin industrielles : il crée une filature dans l'ancien dortoir de l'abbaye puis utilise l'abbaye comme carrière de pierre pour construire une autre filature, d'où la disparition de beaucoup de bâtiments.


A bientôt pour la suite de l'histoire, avec la filature Levavasseur...